0 0
Read Time:1 Minute, 33 Second
La foudre, lors d'un orage. Image d'illustration.

Vendredi soir à Ankerana, à Madagascar, dix personnes sont mortes foudroyées dans une église où étaient alors donnée une messe de Noël. Trois jeunes enfants font partie des victimes, dont le nombre pourrait s’alourdir.

Un rassemblement était observé vendredi soir, celui du réveillon du 24 décembre, dans une église d’Ankerana (Madagascar). Y était alors donnée une messe de Noël. À l’extérieur, les éléments semblaient se déchaîner, et l’un d’eux a fini par frapper là où on ne l’attendait pas. La foudre s’est ainsi abattue sur ce lieu de culte, rapporte Outre-mer la 1ère sur une information révélée par le site malgache La Dépêche de Taratra.

La foudre s’abat sur une église malgache : dix morts dont trois jeunes enfants

L’archevêque d’Antananarivo, les forces de l’ordre du quartier de Tsiroanomandidy et les députés élus locaux ont confirmé un dramatique bilan provisoire. On déplore ainsi actuellement dix personnes mortes après avoir pris la foudre. Parmi ces victimes, on compte trois enfants âgés de moins de 11 ans.

Un bilan qui pourrait s’alourdir

Une autre dizaine de personnes a également été impactée par la foudre, des victimes ayant survécu à la décharge et dont les blessures sont traitées dans un centre de santé. Au moins une partie d’entre elles se trouverait dans un état préoccupant, faisant ainsi craindre un bilan alourdi au niveau des personnes décédées.
Fin janvier 2019, dans la commune de Fitsinjovana (centre), 25 personnes qui s’étaient réfugiées dans une chaumière avaient ensuite été frappées par la foudre. Six d’entre elles, les membres d’une même famille, avaient péri. Un enfant de 3 ans était parmi ces victimes. Une autre personne avait être brûlée de manière superficielle et huit se trouvaient en état de choc psychique. Un type d’accidents qui apparaissait déjà fréquent sur l’île.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %